La nuit de la pistache

$45.00

La nostalgie heureuse est un levain joyeux chargé de douceurs.
Doublée de souvenirs gourmands, elle en devient thérapeutique.
Ce livre est une ode à l’art de vivre que j’ai connue enfant à Alep au milieu des années soixante. Il me tenait à cœur de témoigner de cette époque où l’une des plus vieilles villes du monde n’était pas que ruines.
Alep a chanté, dansé, dressé des tables somptueuses et écrit les plus belles pages de la culture gastronomique moyen-orientale.
Creuset régional d’influences multiples, la table aleppine garde un cachet unique qui fait son identité, mélange de finesse et de raffinement auquel tout gastronome éclairé ne peut que rendre hommage.
Je suis persuadée que tout cela, qui a été transporté partout dans le monde grâce à la transmission des goûts, reviendra un jour ; et que la mémoire est capable de tenir tête à toutes les destructions et toutes les guerres.
Je dédie ce livre à tous les enfants que la politique des grands a contraints un jour à l’exil. En particulier aux enfants de Syrie.

Quantité