Connexion client

Mot de passe oublié? Inscription

Voir votre panier

Blog

«Recueil d’Économie et de Finance» dans l’Agenda Culturel [30/05/2018]

Lancement du ‘Recueil d’Économie et de Finance’ de ‘La Troisième Voix pour le Liban’ Le 30/05/18

‘La Troisième Voix pour le Liban’ qui a toujours milité pour une nouvelle lecture du volet politico-économique de la société libanaise, propose un recueil issu des interventions des différents conférenciers de renom qui se sont exprimés sur ce sujet – sur l’invitation de l’ONG-, pour mieux comprendre les nuances et la complexité d’un modèle économique menacé. Le lancement et la signature de ce recueil auront lieu le jeudi 31 mai à partir de 17h au Kudeta à Badaro, en présence des membres de la 3V et des coauteurs disponibles.

Parlez-nous de La Troisième Voix pour le Liban.
‘La Troisième Voix pour le Liban’ (3V) est une association à but non lucratif, créée en 2011, enregistrée au Ministère de l’Intérieur et parue dans le Journal Officiel num. 41 du 27/09/2012 sous le numéro 1670.
La 3V est surtout un groupe de réflexion et d’actions, issu de la Société Civile, indépendant, non-confessionnel, non-partisan et apolitique ; ici le mot apolitique signifie que nous n’avons aucune ambition politique, mais nous nous occupons de la « chose politique » ou la « chose publique », c’est-à-dire que nous agissons dans l’intérêt général et donc dans l’intérêt du peuple libanais dans son ensemble et de toutes les régions.
Le bureau exécutif de la 3V est collégial, nous ne voulons pas en effet tomber dans les affres d’une direction pyramidale et nous pensons que cette façon d’opérer est beaucoup plus moderne et plus efficace.
L’ADN de ‘La Troisième Voix pour le Liban’, ce pour quoi elle a été créée, ses crédos, ses principes, ses valeurs et sa vision, s’articule principalement autour de la défense et la promotion de la Citoyenneté, de la Culture du Dialogue et la Non-Violence, de la Neutralité et de la Construction de la Paix.
Nous menons également des actions sociales, comme la défense du mariage civil, la santé mentale, les droits des femmes, l’homosexualité, la sécurité alimentaire et la collecte et la distribution de lunettes de vues aux personnes âgées dans le besoin.
Tous les détails de toutes nos actions sont sur notre site Internet : www.la-troisieme-voix-pour-le-liban.org

Comment avez-vous eu l’idée de publier ce recueil ?
Nous avons lancé depuis 2014 un cycle de conférences, nous en sommes à notre 5e, sur des sujets aussi différents, mais en même temps tellement complémentaires comme la Citoyenneté, la Culture du Dialogue, les Lois électorales, l’Économie et la Dette, et la Paix et la Non-violence, dont les intervenants sont souvent des personnalités politiques, de la société civile et nous-mêmes.
Elles ont toutes eu beaucoup de succès auprès du public et des médias, juste avant, pendant et juste après puis, soudainement, ça s’éteint.
Nous avons donc décidé pour deux d’entre elles, l’économie et la citoyenneté, d’en faire un booklet, une sorte de recueil qui reprend toute la conférence, les textes des intervenants et quelques textes de la 3V qui concernent ces sujets, de façon à ce que ces derniers ne sombrent pas dans l’oubli et qu’ils restent ancrés dans le paysage économique, politique, social et celui de la société civile au Liban, pour s’y référer, se documenter, susciter le débat et proposer des solutions et de façon également à les distribuer aux écoles, facultés, ministères, à qui de droit, etc.

Pourquoi le choix de ces quatre coauteurs en particulier ?
En fait, il y a cinq coauteurs : M. Alain Bifani, Directeur général du Ministère des Finances, M. Boutros Labaki, Docteur en Sciences économiques, M. Adib Tohmé, avocat et économiste, M. Yves Danbakli, économiste et expert en finances publiques et le cinquième coauteur, le Département Économie et Finance de la 3V. Rien qu’en citant ces personnes et leurs titres, on comprend aisément la raison pour laquelle nous les avons choisies ; ils sont la référence du domaine de l’économie et de la finance au Liban : M. Bifani, qui est au cœur du pouvoir et donc au cœur des décisions et qui détient les vrais chiffres, M. Labaki, qui a une très longue expérience dans ce domaine, M. Tohmé, qui a sérieusement travaillé sur la dette publique libanaise, à travers des écrits, articles et plusieurs interviews, M. Danbakli, dont les finances publiques sont la spécialité et le Département Économie et Finance de la 3V qui s’est penché sur la TVA en particulier.
Nous profitons de l’occasion pour remercier grandement et chaleureusement les coauteurs, la maison d’édition « Noir Blanc Et Caetera… » et tous ceux qui ont contribué de près et de loin à ce que ce recueil voit le jour.

Le recueil est bilingue (français et arabe), pourquoi ?
L’arabe est la langue officielle du Liban, elle est donc incontournable et le français en est la deuxième langue, elle a été une langue officielle inscrite dans la Constitution de 1926 puis elle a perdu ce statut, mais dans la Constitution de 1943, il est écrit : ‘‘L’arabe est la langue nationale officielle. Une loi spéciale déterminera les cas où il sera fait usage de la langue française’’.
Et puis, nous avons trouvé qu’il était très pratique et assez original d’avoir les deux langues au sein d’un même livre. Nous aurions aimé ajouter l’anglais, mais peut-être que ça aurait été un peu lourd et peu pratique.

Quels sont vos projets pour le futur ?
Pour rester dans ce domaine, et comme indiqué plus haut, nous allons nous atteler très prochainement, toujours avec notre maison d’édition Noir Blanc Et Caetera, à la publication d’un 2e recueil sur la Citoyenneté qui reprendra l’essentiel des textes (qui sont de très haute qualité) des intervenants de la conférence sur ce sujet que la 3V a organisée le 24 juin 2015, mais nous n’en dirons pas plus, parce qu’il faut au préalable obtenir l’autorisation des intervenants.
Sinon, nous préparons la 6e édition de collecte et de distribution de lunettes de vues aux personnes âgées dans le besoin et la célébration de la Journée Internationale de la Paix, pour le 21 septembre 2018, ainsi que toute action que nos membres nous proposent de mettre en place.

Bélinda Ibrahim

 
* Noir Blanc Et Caetera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour obtenir les dernières infos et être convié à nos événements